Aménagement d’un Utilitaire Volkswagen T5

L’été dernier en 2021, nous avons décidé avec ma chère et tendre d’investir dans un utilitaire et de l’aménager dans plusieurs but :

  • Transporter les marchandises lorsque ma femme fait des marchés locaux (lainedecoeur.fr)
  • Me permettre de partir plus loin et plus souvent pour ma passion de la photographie de rue et la pratique de l’afghanbox
  • Nous permettre de partir en vacances plus régulièrement

Le but de cette page est donc de vous détailler les différentes étapes réalisées pour arriver à un aménagement simple mais efficace, puisque c’est comme cela que nous l’avons imaginé.

Ce n’est pas parfait, ne conviendra peut-être pas à tout le monde mais c’est un variante d’aménagement possible.

Présentation de “Otto”

La mode étant à donner un nom à tout et n’importe quoi, nous avons choisi “Otto”, référence à un film mythique et ayant déjà un chien qui s’appelle “Archie”, en référence au même film 😉

Voici donc notre jolie Volkswagen Transporter 5ème génération de 2007, tout droit venu d’Allemagne où il a déjà pas mal travaillé au service de la Poste Allemande (Deutsche Post).

Début des travaux

Démontage des cloisons, du sol et nettoyage des surfaces.

Isolation du sol

Collage des tasseaux au sika et mise en place du liège compressé (2cm) acheté localement chez un revendeur spécialisé.

Nouveau revêtement pour le sol

Découpe et mise en place de plaques OSB 3 de 15mm

Isolation des parois

Pour l’isolation des parois nous avons fait le choix d’utiliser de l’Armaflex AF en 19mm et 32mm pour son côté imputrescible, isolant phonique, thermique et autocollant ! 1 rouleau de chaque ont suffit à isoler tout l’arrière du t5.

Nous avons aussi fait le choix de ne pas recouvrir les renforts, nous ne souhaitons pas vivre dedans à l’année de toute façon, l’isolation sera donc suffisante de notre point de vue.

> Lien vers l’Armaflex

Voici le résultat.

Revêtement des parois et plafond intérieur

Les parois d’origine en mdf étant assez abimées, nous avons fait le choix de les refaire en contre plaqué de 5mm.

L’électricité

Afin d’être autonome en électricité et après calcul de la puissance nécessaire en fonction de nos besoins, nous avons fait le choix d’installer une batterie 100Ah au GEL sous le siège conducteur, couplé à la batterie principale du van à l’aide d’un coupleur séparateur cyrix 120a, ainsi la batterie auxiliaire se recharge lorsque le véhicule est démarré. Les panneaux solaires viendront plus tard.

> Lien vers la Batterie 100Ah Ultracell Gel à décharge lente

Ne faites pas attention au voltage, mon voltmètre a rendu l’âme à ce moment là !

Nous avons donc attaqué le chantier câblage électrique. Pour cela j’ai également crée un caisson technique venant abriter tout le système électrique (coupe circuit, boite à fusible, barrette négative, interrupteurs, voltmètre etc…

Références du matériel utilisé

Spots Led

Boite à fusibles

Barrette négatifs

Batterie

Fusible

Voltmètre + prises

Coupe circuit

Mise en place des nouvelles parois

Lit peigne

Le lit peigne a été crée à partir d’un sommier 140×190 existant qui a été recoupé aux dimensions souhaitées, à savoir que le caisson technique servira de prolongement du lit peigne.

Ainsi le lit fait 120x186cm déplié, de quoi passer de bonnes nuit à l’aise.

Le lit original en 140×190

Chantier Chauffage stationnaire (même pas peur !)

Ce projet de chauffage n’était pas dans nos plans au début, et puis je me suis un peu renseigné sur la toile et j’ai fini par me décider à en acheter un, car nous partons quasiment systématiquement hors saison avec ma femme (je suis freelance et elle à son compte aussi depuis peu) et les températures peuvent être fraîches le matin ou le soir… c’est un luxe mais je pense qu’on en profitera beaucoup au final ! Mais faut d’abord l’installer… c’était le chantier le plus stressant pour moi… mais je me suis lancé avec tous les conseils et vidéos trouvés sur la toile et dans les forums…

Voici un lien vers le système de chauffage que j’ai installé : Chauffage diesel 2KW

Première étape placement du réservoir, sur le caisson technique côté porte coulissante (celle qui sera le moins utilisée)

J’ai choisi d’installer le chauffage sous la siège passager par gain de place et aussi parceque c’est un endroit idéal pour percer le sol du camion. En dessous se trouve à grand cache en plastique que j’ai également démonté, en dessous duquel sortira donc la prise d’air frais ainsi que l’échapemment et qui accueillera aussi ma pompe. Ainsi tout sera en partie protégé des intempéries et graviers…

Ça marche au poil !!!!!

Pour info, le système de chauffage utilisé est un chauffage au gasoil, dénommé aussi Chinasto car copie chinoise du célèbre Webasto. Dans notre cas il tourne au pétrole désodorisé qui a, d’après certaines références, la faculté de moins encrasser le corps de chauffe… à voir sur le long terme, mais après plusieurs semaines d’utilisation tout fonctionne très bien.

Deuxième caisson

Afin de créer un peu de rangement et d’avoir un sortie propre pour la buse de chauffage, j’ai créer un nouveau caisson dans l’alignement du premier qui sera aussi le prolongement du lit peigne. J’ai volontairement laissé un espace entre les deux caissons pour passer de la cabine à l’arrière rapidement !

Le matelas

Dans un esprit de récup, j’ai utilisé un ancien matelas 140x190cm que j’ai déhoussé et découpé suivant les mesures de mon lit peigne et des caissons.

Le meuble de cuisine

Je ne suis pas menuisier et un assez piètre bricoleur, je suis donc parti dans un premier temps que une maquette taille réelle avec de la récupération de bois pour fixer les volumes de la cuisine.

Maquette de la cuisine

Les volumes établis j’ai commencé à faire une architecture en tasseaux.

Puis recouvert le tout avec du contre plaqué de 15mm.

J’ai choisi d’intégrer la plaque de cuisson camping-gaz, afin de pas avoir à l’installer et la désinstaller à chaque sortie. Elle est ainsi cachée et rangée, il suffit de lever la partie du plan de travail et la trappe en façade maintenues par des charnières piano pour l’utiliser.

Le plan de travail est également découpé dans un contre plaqué de 15mm.
Tout a été coupé à la scie circulaire ou à la scie sauteuse, notamment les portes. Avec un peu de soin et de patience on arrive à faire quelques chose de propre sans devoir utiliser une défonceuse.

Mise en peinture/vernis

Après avoir tout bien découpé, j’ai tout mis en peinture. J’ai choisi de garder deux teintes, une teinte blanche avec une peinture glycéro extérieure (plus costaud) et une teinte bois brute avec simplement deux couches épaisses de vernis.

Chantier Sol PVC

En attendant que les meubles sèchent… ça a pris du temps… j’ai décidé d’installer un revêtement de sol type PVC, trouvé dans un magasin de bricolage local, rare magasin ici à proposer des tailles de 2m de large.

Des barres de seuil on été rajouté.

Etagère au dessus de la cuisine

Mise en place de la cuisine

Ca y est les meubles ont fini par sécher, j’ai pu installer toutes les charnières et fixer le meuble dans le van.

L’eau

Concernant l’eau, j’ai ajouté un évier fabriqué à partir d’une gamelle pour chien à 7€ qu’il a fallu percer pour y fixer la bonde d’écoulement. Un robinet à contacteur ainsi qu’une pompe immergée ont aussi été installé ainsi que deux bidons sous l’évier (20l pour les eaux propres, et 10l pour les eaux grises)

Housses de matelas

Ma femme, aidé de ma belle mère et d’une amie ancienne couturière, ont confectionné des housses sur mesure, avec un tissu d’ameublement dont la couleur se marie bien avec le van…

Télécommande de chauffage

La télécommande chauffage a été installée sur le meuble cuisine, à mi hauteur du van.

Table

Un pied ainsi qu’un plateau ont été installés pour servir de table.

Rideau de séparation cabine

Une tringle souple en PVC a été installée, en attente du rideau occultant !

Toilettes sèches

J’avais crée des toilettes sèches pour partir l’été dernier qui s’avéraient pratiques mais bien trop volumineuses au final ! J’ai donc retaillé dans la masse et réduit le format de ces dernières qui s’adaptent à présent parfaitement à mon aménagement.

Pose de film teinté

Traitement anti-rouille et remise en peinture des jantes

À suivre

Tout n’est pas terminé, il reste encore pas mal de petites choses à finaliser :

  • Mise en peinture et vernis des toilettes sèches
  • Caisson arrière qui renfermera les toilettes sèches, la glacière au dessus et un coffre de rangement encore au dessus.
  • Rideau de séparation de la cabine, en cours de confection, la tringle est déjà installée.

L’aspect esthétique du T5 sera également revu courant du printemps, reprise de certains points de carrosserie ou la rouille commence à pointer le bout de son nez, galerie de toit, pose de film teinté sur le hayon pour plus de discrétion…

Bref encore un peu de travail 😉

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire si l’article vous a plus ou si vous avez une question !

12 réactions au sujet de « Aménagement d’un Utilitaire Volkswagen T5 »

  1. Bonjour
    Super travail réalisé sur ce combi ! En plus, très agréable à conduire. Nous sommes allés en Roumanie en septembre dernier en tractant un plateau porte voiture avec une 2cv dessus . Consommation raisonnable et hôtel à portée de main…

  2. Bravo pour le boulot accompli. Je vois que vous avez un rideau occultant pour le hayon arrière… quelques infos à nous donner sur sa réalisation ?

  3. Bonsoir
    Bravo pour le travail effectué
    Au sujet de votre chauffage deux questions. Pourquoi ne pas avoir puisé le carburant diesel directement dans le réservoir du véhicule ? et sur la photo du montage on voit un tuyau d’échappement et un deuxième noir Don vous ne parlez pas, à quoi sert’il ?

  4. Merci Zara.
    J’ai préféré un réservoir supplémentaire car je voulais utiliser du pétrole désodorisé (moins cher en ce moment que le gasoil).
    Concernant le tuyaux noir qui sort à côté du tuyaux d’évacuation des gaz d’échappement, il s’agit de l’entrée d’air frais, qui est dirigée vers l’avant du véhicule, à l’opposé de l’échappement.

  5. bonjour, beau travail! mais j’ai l’impression que les feux du réchaud sont assez proches des bords en bois?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.